L\'Association EL BASMA des Arts Plastiques -Sidi Bel Abbès-Algérie

L\'Association EL BASMA des Arts Plastiques -Sidi Bel Abbès-Algérie

Le troubadour DJILi HAMID

On pouvait trouver ici et là, dans les villes du Maghreb , un conteur, un faiseur de blagues et de devinettes, un amuseur qui réunissait autour de sa halqa toute la jeunesse de la ville, jour après jour, la surprenant à chaque fois par une nouvelle histoire, une autre devinette, une énième blague sans jamais épuiser ses ressources. Souvent inspirées des contes des mille et une nuits, les histoires se déroulaient en épisodes, narrés pendant plusieurs semaines ou même plusieurs mois. Le mot Halqa provient de l'arabe et signifie théâtre en rond, espace réservé aux musiciens, danseurs, conteurs.Le conteur de la halqa était un personnage connu et tout à fait intégré dans la société de sa ville. Certains ont vu leur notoriété dépasser les frontières de la ville et attiraient des “fans”. Le conteur avait son répertoire, et ses auditeurs étaient fidèles. Bien que férocement concurrencée par les séries brésiliennes et autres sitcoms des chaînes paraboliques, l'institution de la halqa perdure et connaît même une renaissance inattendue, avec l'émergence de nouveaux talents comme le troubadour hamid djili. 

 Né à sidi bel abbés Agé de 37

1984-1985 : début de la formation musicale au conservatoire. Cours de solfège ; et instrument (lute percussion)   . 

1986: membre d'orchestre “amel el andalouse “derigé par Mr abdelkader bedjaoui.    

1987:    participation au festival internationale au constantine de music malouf  et festival “printemps musical d'Alger “  .   

1994-1995 : membre d'orchestre “ELWATER EL ARABI ” d'érigée par Mr HADIDI ABDELHAKIM 

1999 : contes populaires avec MESLEM SEDDIK  mahi   

      actuellement ; il  travaille  sur les grands poètes comme Mustapha ben Brahim ;bentriki; et abdelkader khaldi ..

//djili.unblog.fr/

 



10/02/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi